10-09-2019 Filip Van der Elst

Le nouveau terminal de croisière ABC relie la mer à Bruges l’historique

Depuis toujours, Zeebruges fait la liaison entre deux emblèmes régionaux : la mer du Nord et la ville de Bruges, Venise du Nord. Lors de la conception du nouveau terminal de croisière, une attention particulière a été accordée à ce lien symbolique entre la ville et la mer. Le bâtiment ABC est le résultat de cette réflexion : une balise aux allures de phare et dont la matérialisation évoque le centre historique de Bruges. La brique étirée Terca Metropolis de Wienerberger, d’un rouge chaud, y contribue grandement.

C’est en 2012 que Salens Architecten remporta le concours pour la construction d’un tout nouveau terminal de croisière. Ce terminal avait pour objectif de mettre Bruges en avant comme destination de vacances, principalement pour le tourisme de croisière. Le bâtiment en forme de tour comprend également des bureaux, un centre pour les visiteurs et un restaurant à l’étage supérieur. Il s’agit d’un partenariat public-privé, dans lequel les architectes ont dû tenir compte des attentes à la fois du partenaire public (le port) et de l’entrepreneur Artes Depret (le partenaire privé), qui a installé son siège dans le nouveau bâtiment. Le programme n’est pas uniquement fonctionnel : ABC (pour Artes, Bruges et Croisière), doit donner à Zeebruges une nouvelle identité forte et relier la localité à sa grande sœur : Bruges l’historique.

La brique rouge amène un bout d’histoire jusqu’à la mer.

 

Point de repère

Zeebruges, situé à 20 km de Bruges, est depuis 1907 la partie de la commune qui accueille toutes les activités portuaires. Bien que cet endroit joue un rôle économique important pour la ville de Bruges, on y trouve peu d’édifices iconiques, de places importantes ou d’infrastructures publiques majeures. Le bâtiment ABC devait donc aussi combler ce manque : créer un nouveau point de repère sur le port de plaisance, capable d’accueillir agréablement les touristes venant visiter Bruges par la mer.

« Le bâtiment ABC doit devenir un point de ralliement vivant pour Zeebruges, ainsi qu’un catalyseur pour la rénovation urbaine dans les alentours », affirme l’architecte Olivier Salens. Avec ses deux étages subtilement orientés, le bâtiment se tourne vers le port de plaisance et la mer. L’édifice est bien visible de tous côtés et offre de plus une vue splendide sur la marina.

 

Phare

Pour concrétiser l’idée du point de repère, Salens Architecten a travaillé dès la conception sur la métaphore du phare : que peut-on imaginer de mieux pour symboliser l’accompagnement des navires vers le port en toute sécurité ? Le motif rouge et blanc typique des phares est intégré dans le projet par l’alternance de tranches blanches et de colonnes en brique rouge.

Le choix pour la brique est aussi à relier à l’histoire du Beffroi, sans doute l’attraction touristique la plus connue à Bruges. A l’origine, celui-ci était le point de rencontre des marchands de tissus d’outre-mer. Le bâtiment ABC remplit aujourd’hui la même fonction pour les touristes venant par la mer. Le choix de Salens Architecten s’est porté sur la brique stylée et intemporelle Terca Metropolis Rouge Aula de Wienerberger. « Le recours à cette brique rouge-orange procure une sensation de chaleur et de confort, tant aux habitants qu’aux touristes. Au coucher du soleil, le bâtiment semble même rougeoyer », explique Olivier Salens. Pourtant, la brique n’était pas une évidence : « La plupart des terminaux de croisière en Europe sont des constructions industrielles, réalisées en béton ou en acier. C’est également le cas pour la majorité des immeubles de bureaux en zones portuaires. Nous n’aurions cependant pas pu réaliser un tel bâtiment avec un autre matériau que la brique. »

 

Fonction historique et sociale

La brique rouge fait que la construction s’intègre parfaitement dans les teintes dominantes de Zeebruges village, mais aussi dans le riche patrimoine de la ville de Bruges. Olivier Salens : « Dans le centre historique de Bruges également, la brique est un matériau proéminent que l’on retrouve dans toutes les vieilles maisons et les monuments. Elle participe au caractère chaleureux et harmonieux qui a valu à la ville le statut de Patrimoine mondial de l’UNESCO. La brique rouge du bâtiment ABC amène un bout d’histoire jusqu’à la mer. Les habitants de Zeebruges peuvent ainsi se sentir plus proches de la ville de Bruges. La brique joue donc un rôle social important. »

Salens Architecten a volontairement opté pour une brique étirée vieillie en raison de son aspect artisanal. Ces briques fabriquées sur mesure ont été mises en œuvre dans une série de colonnes. Celles-ci mesurent 60 cm côté intérieur, pour seulement 40 cm côté extérieur : il en résulte une silhouette mince et verticale. Grâce à la profondeur des colonnes en brique, le bâtiment apparaît particulièrement impressionnant vu de côté. Et cette profondeur rend la brique visible également de l’intérieur. De cette manière, les occupants de l’immeuble ont eux aussi l’impression de travailler dans le cœur historique de Bruges plutôt que dans une zone portuaire.  

MAÎTRE D’OUVRAGE

MBZ Zeebrugge et Artes Depret (Zeebruges)

ARCHITECTE Salens Architecten (Bruges)
ENTREPRENEUR GÉNÉRAL Artes Depret (Zeebruges)
BRIQUE Terca Metropolis Aula Rouge de Wienerberger

  Plus d'articles: Reportage
Fiche projet
NEWSLETTER

Souhaitez-vous rester au courant de l'actualité du secteur de la construction ?

  S'INSCRIRE