10-10-2019

Marriott Residence Inn Gand : pour de longs séjours hôteliers

A proximité de l’échangeur de l’E17 à Gand est sorti de terre le Residence Inn Hotel By Marriott, conçu par ARCH & TECO. L’hôtel propose des chambres plus vastes, pour un séjour de longue durée dans la région gantoise. Des éléments préfabriqués en béton blanc confèrent à la façade une touche contemporaine.

La demande de chambres d’hôtel pour des séjours de plus longue durée est née notamment de la proximité de l’hôpital universitaire de Gand. Celui-ci est renommé pour les traitements contre le cancer et la leucémie, qui exigent de longues hospitalisations. Les partenaires et membres de la famille du patient cherchent par conséquent à séjourner à proximité durant la durée du traitement. Des hommes d’affaires liés à des entreprises gantoises comme Volvo ou Blue Towers y trouvent également un pied à terre.

 

Cadre confortable pour séjours de longue durée

L’hôtel compte 105 chambres à l’aménagement sobre et contemporain, d’une superficie allant de 25 m2 à 36 m2. De vastes chambres donc, toutes équipées d’une salle de bains et d’une kitchenette afin que les clients bénéficient de tout le confort nécessaire durant un long séjour. Au rez-de-chaussée, on trouve le bar et l’espace petit déjeuner, un centre de remise en forme, un petit magasin et une blanchisserie.

 

Première belge

Le nouvel hôtel est implanté parallèlement à l’hôtel existant de manière à former un patio intérieur. « Le gros œuvre a été entièrement érigé selon le système CD20, composé d’éléments préfabriqués en béton assemblés à sec » explique Jeroen Van Hove, architecte de projet chez ARCH & TECO. Une première pour la Belgique, qui s’est traduite par la construction en sept semaines du gros œuvre pour environ 7000 m² de superficie de plancher, soit un étage par semaine. »   

 

« Le gros œuvre a été entièrement érigé selon le système CD20, composé d’éléments préfabriqués en béton assemblés à sec. »

 

Façade rythmée

En façade, une finition en panneaux préfabriqués en béton blanc alterne avec les ouvertures. Cette composition donne à l’hôtel un aspect classique, tandis que concept et matériaux lui procurent une touche moderne. L’alternance entre vitrage transparent et verre émaillé opaque perpétue le même rythme au rez-de-chaussée.  Jeroen Van Hove : « Lors de la conception des façades, nous avons voulu éviter que la rythmique des façades ne rappelle l’aspect d’un immeuble de bureaux et sa longue façade monotone. En jouant sur les ouvertures, la profondeur de la façade, l’orientation des éléments de façade et l’articulation verticale, nous avons donné au bâtiment un caractère moderne et contemporain. »

L’entrée est clairement marquée par la présence d’un auvent à l’avant du bâtiment. Les taxis peuvent y déposer les clients de l’hôtel juste devant la porte. Quant aux cyclistes, un parking pour vélos leur est réservé à proximité du hall d’entrée.  

 

« La totalité du revêtement de façade est réalisée en éléments préfabriqués en béton fixés aux murs porteurs. Il est donc primordial de bien refermer l’isolation autour des ancrages, ce qui est presque impossible à faire avec des panneaux rigides. »

 

Raccord parfait autour des ancrages

Pour l’isolation de la coulisse du bâtiment, c’est Multimax 30 d’ISOVER qui a été utilisé. Les propriétés thermiques et acoustiques de ce produit comparées, par exemple, à celles de panneaux rigides, se sont révélées d’une grande valeur ajoutée. « La combinaison entre résistance au feu et à l’humidité, flexibilité et épaisseur limitée procure un avantage significatif par rapport à une isolation classique en panneaux rigides. La totalité du revêtement de façade est réalisée en éléments préfabriqués en béton fixés aux murs porteurs. Il est donc primordial de bien refermer l’isolation autour des ancrages, ce qui est presque impossible à faire avec des panneaux rigides », conclut l’architecte.  

MAÎTRE D’OUVRAGE GRANIT AKKERHAGE
ARCHITECTE ARCH&TECO
ISOLATION MULTIMAX 30, ISOVER

  Plus d'articles: Reportage
Fiche projet
NEWSLETTER

Souhaitez-vous rester au courant de l'actualité du secteur de la construction ?

  S'INSCRIRE